Les friperies ont bien un rôle primordial pour l’écologie !

Les friperies ont bien un rôle primordial pour l’écologie !

Chaque année c’est « 100 milliards de vêtements qui sont vendus. Une production qui a doublé entre 2000 et 2014. » Pourquoi ? Parce que l’être-humain « en achète deux fois plus qu’il y a 15 ans. »  Pour qu’au final, les habits soient conservés très peu de temps. Interviennent ainsi les friperies qui proposent de vendre des vêtements de secondes mains et à prix imbattables. De quoi agir pour la planète, faire des économies et toujours avoir du style.

  • Les friperies : une histoire qui ne date pas d’hier

Les friperies voient le jour au XIXème siècles, et ont pour but la revente des vêtements ou des objets de secondes mains venant de la part des particuliers comme vous. La définition exacte d’une friperie est la suivante selon le Larousse: « commerce de vieux vêtements, de vieilles choses ; boutique où on les vend. »  Tout y est: jeans, chemises, tee-shirts, shorts, chaussures, accessoires, mais aussi des babioles comme des meubles, des vases, bref tout est bon pour redonner une deuxième vie à ces objets. Les friperies connaissent beaucoup de succès surtout en Afrique où la pauvreté est indéniable. Il faut dire que ce qui fait le succès de ces dernières sont les prix minimalistes. Avant d’avoir des boutiques indépendantes, les friperies se sont développées auprès d’organismes caritatifs comme Emmaüs  afin d’aider les plus démunis. Les particuliers déposent leurs dons que ça soit en vêtements ou en meubles et l’association se charge de trier, réparer le nécessaire pour ensuite les vendre. Et l’argent recueilli servira à l’organisme pour aider les plus nécessiteux. Depuis quelques années, les friperies connaissent un succès fulgurant auprès du grand public. Notamment des passionnés de mode avec ces pièces « rétro » et « vintage ». Ainsi de plus en plus de boutique de friperie jonchent les rues des villes. Et sans vous rendre compte, vous faites un geste pour la planète, et du développement durable en achetant des vêtements qui mérite encore d’être portés.

Friperie située à Paris. Crédit: http://lesnanasdpaname.com/
  • Etre à la pointe de la mode, tout en faisant un geste pour la planète

La plupart des pièces vendues sont des vêtements que votre père portait quand il était jeune dans les années 80/90. A base de couleurs retentissantes, des pulls mais aussi des jeans et des vestes larges, la fameuse sacoche banane, les cheveux frisés ou lissés au choix, le bandeau autour de la tête, bref un style qui revient en force. Un style appelé « vintage » ou encore « rétro » qui désigne l’ancienneté d’un vêtement, faisant ainsi son authenticité. Il suffit d’observer l’évolution de la mode pour constater que le style du passé revient dans le présent. Les marques de modes ont décidé de suivre l’expansion du « vintage » en faisant leurs vêtements avec les critères cités auparavant. Mais bien souvent les prix sont onéreux, l’authenticité du vintage est négligée voir inexistante étant donné que la pièce est produite à la chaîne et ainsi faisant de la mode « l’une des industries les plus polluantes de la planète car cette dernière émettrait 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre et 4% de l’eau potable disponible dans le monde est utilisée pour produire ces vêtements. » 

Image associée
Ensemble adidas: https://www.asos.fr/homme/

En 2015, la COP21 a tiré l’alarme d’urgence sur la nécessité de maintenir le réchauffement climatique à moins de 2°C et a mis tous les pays devant leurs responsabilités. Mais pas de panique il n’est pas trop tard, vous pouvez encore agir notamment en changeant votre mode de vie. Par exemple minimisez vos achats de vêtements chez les grandes chaînes de magasins et favorisez les friperies. Votre conscience et votre porte-feuille vous remercieront. Pour vous aider voici quelques adresses sur Paris pour nicher des pièces authentiques, à la pointe de la mode et être éco-responsable.

Résultat de recherche d'images pour "photo de friperie"
Friperie « Out of Space » à Marseille

Crédit: DR

Lena Mahmoud