Avicii : la success story

Avicii : la success story

L’étoile filante de l’électro est décédée le 20 avril à 28 ans. Le musicien, DJ suédois et producteur de disques Tim Bergling alias Avicii laisse derrière lui un héritage musical inégalable avec des collaborateurs hors pair – comme Chris Martin, Madonna, Billie Joe Armstrong le leader de Green Day…-.

Avicii a débuté sa carrière musicale en 2009 en tant que producteur et ce, avec brio. Puis le DJ s’est hissé au sommet jusqu’à atteindre la célébrité internationale en cumulant les Top 10 sur le Billboard Hot 100 et autres classements prestigieux de musiques électro. Il a été nominé aux Grammy Awards en 2012 et en 2013 pour ses chansons Sunshine avec David Guetta et Levels. En 2013, il a remporté l’American Music Award en tant que meilleur artiste de musique de dance électronique. Hormis les podiums, son nom résonne dans le monde entier

Retour sur ses plus grands hits.

 

  • Levels le place depuis 2011 au high level

Le tube interplanétaire sorti en 2011 a été le premier gros succès d’Avicii. Il a atteint le Top Ten dans 15 pays. Sur Youtube, la vidéo compte actuellement plus de 300 millions de vues… Rien que ça ! La chanson phare contient un sample gospel de 1962 inspiré de Something’s Got a Hold on Me d’Etta James.

« Oh, sometimes / I get a good feeling, yeah / Get a feeling that I never, never, never, never had before, no no / I get a good feeling, yeah. »

 

  • I Could Be The One : Avicii certifie sa place de Number One

La chanson de house progressive de 2012 est le fruit de sa collaboration avec le néerlandais Nicky Romero. Le DJ y abat toutes ses cartes avec un clip prégnant. Une femme las d’un quotidien stressant d’employé de bureau s’évade dans ses songes où de jeunes mâles musclés se mêlent à l’ivresse et au décor idyllique d’une île paradisiaque. Elle envoie tout valser dans une scène mémorable et s’enfuit prendre son vol avant de se faire faucher par un camion…

  • X You, séquences house illustrées… en séquences !

Chanson incontournable de 2013, cette production finale est la fierté de Tim. Le clip nous emmène dans les coulisses du projet à succès Avicii X You. La vidéo contient d’authentiques plan du DJ au travail, un texte explicatif du projet, et quelques apparitions d’artistes qui y ont contribué.

  • Wake Me Up réveille les charts en 2013

Avicii a sorti son premier album studio TRUE, en septembre 2013 avec le succès international Wake Me Up comme premier single, en featuring avec le chanteur Aloe Blacc. La chanson a conquis et dominé les stations de radio en 2013. Ce titre a connu un succès international et s’est classé au premier rang des classements musicaux dans de nombreux pays. Succès absolu et incontestable avec plus d’un milliard et demi de vues.

  • You Make Me, makes us feel crazy

L’artiste suédois a co-produit la chanson EDM avec Pournouri en collaboration avec les suédois Salem Al Fakir et Vincent Pontare et le producteur. You Make Me est sorti en 2013 en tant que second single du monstrueux album TRUE. Il détrone dès lors, Wake Me Up pour se positionner en première place du UK Dance Chart. Une chanson qui dépeint des sentiments qui ne nous sont pas inconnus: « I need you more… I’ve been waiting for someone like you ». L’amour ne cessera d’inspirer les plus grands !

 

  • Hey Brother, le DJ interpelle la foule

Le chanteur Bluegrass Dan Tyminski cale ses paroles sur l’envoûtant Hey Brother : troisième single de son premier album sorti fin 2013. Le clip retrace l’histoire d’un jeune garçon et de son père aux États-Unis alors que la guerre du Vietnam bat son plein. Vidéo avec une légère sonorité country à la rythmique traînante et émouvante qui a su apprivoiser les mélomanes encore réticents en amassant un bon million de likes sur Youtube.

  • Addicted to you dont le monde entier devient accro

Avicii a coécrit cette chanson de TRUE toujours, avec Mac Davis, Josh Krajcik, Pournouriet et le musicien folk-rock Audra Mae. Addicted To You a captivé les foules et doit également beaucoup à son inoubliable clip mélancolique inspiré de Bonnie et Clyde où un couple lesbien braque les banques et – sans spoiler, vous l’avez déjà vu – connaît une fin tragique.

  • The Days, un léger renouveau pour l’artiste

S’écartant de quelques-uns de ses partenaires typiques, Avicii a coécrit The Days avec deux producteurs suédois récompensés d’un Grammy Salem Al Fakir et Vincent Pontare. Mais la collab est sensas grâce à la participation du sexy britannique, le chanteur Robbie Williams.

  • The Nights : Avicii confirme sa place de leader de nos soirées

The Nights ravi les fans en suivant le son folk rock de Wake Me Up et Hey Brother. Il comporte les chants de l’américain Furlong qui a commencé à l’écrire une ode à son père. « My father told me… live a life you will remember. » Le clip est un récit exubérant d’adrénaline d’un quotidien d’actions sur les montagnes russes, le surf, le snowboard, le skateboard, le vol en montgolfière… et de virées en décapotable. – Vivre une vie dont on se souviendra -. 

  • Waiting For Love qui s’est imposé sans plus attendre

Avicii a produit cette chanson avec un autre DJ EDM à succès, l’hollandais Martin Garrix. La chanson est le premier single du deuxième album STORIES d’Avicii composé en 2015. Le clip particulièrement émouvant met en scène un vieil homme parti en road trip des plus cocasses à la recherche de sa femme disparue. Il erre à travers la campagne et s’étonne de jouir de rencontres inattendues et d’expériences improbables jusqu’à retrouver sa femme dans sa ville natale.

  • Without You, une mixtape sans celle-ci est une mauvaise playlist

Le son connu de tous est balancé en 2017 en tant que premier single de l’ultime EP AVĪCI. La nouvelle addiction naît d’une belle union avec le chanteur suédois Sandro Cavazza. Ce son est simplement la quintessence de tout ce qu’a pu faire Avicii. Une mélodie douce, harmonieuse et optimiste marquée par l’intensité des cordes et sublimée par une chute progressive et euphorique. Avicii à son meilleur.

  • Lonely Together, une collaboration à la dynamite

La chanteuse britannique Rita Ora a sauté sur le projet, pour créer un son entêtant et ensorcelant. Elle y a trouvé au contact d’Avicii une possibilité de renouer avec le succès. Le tube diffusé en 2017 restera l’un des derniers et l’un des plus marquants du talent suédois.

  • Friend Of Mine, un DJ qui était et restera notre favori

Ce fut la dernière chanson téléchargée sur sa chaîne YouTube avant sa mort tiré de son dernier EP produit uniquement by himself. Un titre pour lequel il retrouve ses compatriotes du duo Vargas et Lagola derrière lequel on retrouve les compositeurs et producteurs Vincent Pontare et Salem Al Fakir. Avec cette mise en image le célèbre DJ offre une histoire pleine d’émotions, toujours sur le thème de l’amour. Une nouvelle déclinaison portée par un titre à la fois mélodique et rythmé, plein de tendresse, à l’image de l’histoire touchante racontée par le clip.

Pour ce qui est du mystère de sa précoce fin de vie, aucune cause de décès n’a été annoncée. Le représentant d’Avicii a d’ailleurs révélé qu’aucune autre déclaration que celle-ci ne serait publiée à la demande de la famille.

C’est avec une profonde tristesse que nous annonçons la perte de Tim Bergling, également connu sous le nom d’Avicii. La famille est dévastée et nous demandons à chacun de respecter son besoin d’intimité en cette période difficile. »

 

Néanmoins, tant de qualités musicales fusionnées chez cet apôtre de l’EDM sauront perdurer. Le dernier EP éponyme AVĪCI, sorti en 2017 est à écouter sur toutes les plateformes.