Dernier jour des Papillons de Nuit : une édition qui restera légendaire

Dernier jour des Papillons de Nuit : une édition qui restera légendaire

Le 9 juin 2019 P2N clôturaient son 19ème édition en beauté. Il faut dire que cette année aura été une année record en terme de fréquentation avec 75 000 festivaliers. La programmation de 2019 a été riche dans les genres musicaux : du rap, à l’électro, au rock en passant par la techno ou encore la pop. Malgré la pluie et le froid, le dimanche a été légendaire pour les festivaliers comme pour les bénévoles. De Zazie à Gims en passant par Meute, les Papillons de Nuit ont terminé leur 19ème édition en beauté avant d’attaquer la 20ème édition qui fêtera en même temps les 20 ans d’existence du festival. 

  • La pop française avec la belle Zazie

Pour le plaisir de ses fans normands, Zazie a fait son grand retour avec une date unique en Normandie. Attendue par tous les festivaliers, la chanteuse de pop française fait son entrée pour la première fois aux P2N. Sur la scène principale Vulcain, l’ancienne jurée de The Voice est attendue à 20h00 pour 1h15 de performance. Zazie a chanté ses chansons poétiques qui abordent autant l’urgence à célébrer le présent, que l’écologie. Malgré la pluie et la boue, les fans ont répondu présent à l’appel. Accompagné de sa bassiste, Zazie a revisité ses titres phares comme son single Speed tiré de son dernier album Essenciel, Nos âmes sont, Je suis un homme, ou encore J’envoie valser. Chaque paroles des musiques chantées par Zazie étaient reprises unanimement par le public. Zazie qui n’a pas hésité à sauter dans les bras de ses fans pendant sa performance. Pour rappel, l’artiste à plus de 25 ans de carrière derrière elle et 6 Victoires de la Musique.

  • Bienvenue à la Meute

Groupe ou plutôt fanfare de techno allemande, également passionnée d’électro, Meute a été une grande et bonne surprise pour les festivaliers. Constituée d’une douzaine de personnes toutes habillées en vestes rouge, or et … baskets aux pieds, Meute n’a pas laissé le temps aux festivaliers de reprendre leur souffle qu’il commençait déjà à envoyer du lourd sur scène. Avec une performance déjantée, le boys band ont offert au public leur reprise culte du morceau Rej de Âme. Tambour d’Ordonnance, grosses caisses, cymballes, soubassophones, trompettes, xylophones, clairon et bassistes, l’ambiance était présente pour faire danser les petits comme les grands. Ce qui est sûr, c’est qu’il aura fallu plus que de la pluie pour arrêter les festivaliers et leur joie de vivre. L’occasion pour le public de découvrir des musiques comme You&Me, Hey Hey, Araya, Mental Help, ou encore Acamar .De 21h45 à 22h45 sur la scène Thécia Meute ont ainsi pu faire découvrir au public français le talent typique allemands.

  • Sapés comme jamais !

Vous avez reconnu ce fameux titre récompensé aux Victoires de la Musique 2016 pour meilleure chanson de l’année et qui est chanté par l’homme au lunettes noires: Gims. Il est nécessaire de rappeler que les places du dimanche 9 juin 2019 ont été les places qui se sont épuisées en un temps record. Entre autre grâce au programme des concerts qui était proposé pour ce jour: Zazie, Hoshi, Meute, et encore plein d’autres groupes pour enfin terminer avec Gims. A 23h00, toute la plaine des P2N était bondée de monde malgré l’averse pour attendre le king de la pop française. Accompagné de danseurs, Gims attaque direct avec ses plus grands classiques comme Bella, Sapés comme jamais, mais aussi ses dernières nouveautés Miami Vice, et Hola Señorita. Pendant 1h30 les canons de CO2 et de confettis était à l’affût pour que cette fin de soirée et cette fin de festival soit inoubliable pour les festivaliers, les bénévoles et les artistes.

Crédit: unsplash/@dannehowe, lehall/Valentin Grégoire ©

Lena Mahmoud