Jour 2 Papillons de Nuit 2019 : Orselsan, Arnaud Rebotini

Jour 2 Papillons de Nuit 2019 : Orselsan, Arnaud Rebotini

Les festivités ont continué en Normandie pour le deuxième jour des P2N, avec un temps plus clément, un ciel bleu et un soleil pétant. Plus du monde que le jour précédent, le festival a accueilli ce samedi 8 juin 2019 des artistes plus différents les uns des autres. Au programme de ce deuxième jour : Orelsan qui chante sa vie, Kungs et ses platines, pour finir avec Arnaud Rebotini et le Don Van Club. 

  • Orelsan raconte sa vie à ses frères normands

Une scène plein à craquer, des chansons qui résonnent déjà dans le public et des caméras déjà en l’air pour filmer l’entrée du rappeur normand : Orelsan. Arrivé à 21h30 sur le scène principale du festival Vulcain, il n’a pas fallu attendre 5 min pour que les festivaliers crient la parole de sa musique Basique. Il faut dire que ce n’est pas une première pour Orelsan qui participe pour la troisième fois aux Papillons de Nuit. Accompagné de son ami, de son batteur et de son DJ, Orelsan a autant enflammé la scène que le public. De 21h30 à 23h00 petits et grands dansaient sur ses musiques comme Christophe en feat avec Gims, La Pluie en feat avec Stromae, Bonne Meuf, ou encore les Chants des sirènes. Une manière pour lui de raconter son quotidien. Pour rappel son disque La fête est finie a vendu plus de 700 000 exemplaires.

© DR
  • Kungs et ses platines suffisent pour réveiller les festivaliers

00h30 il devrait y avoir moins de monde, et bien pas au P2N. Pourquoi ? Parce que Kungs est attendu de pieds fermes. Révélation de l’électro, il n’a pas manqué de réveiller le public normand avec un décor très lumineux, à base de flash, de couleurs vives, des basses au maximum, des canons CO2 et des canons à confetti. Toujours sur la scène principale, il prépare ses platines et ses titres planétaires pour ambiancer tout le monde. Kungs vs Cookin’ on 3 burners-This Girl, I feel so bad, Don’t you know, ou encore Kids de MGMT. Il est la Victoire de la Musique 2017 du meilleur album de musiques électroniques avec son album Layers qui s’est écoulé à 500 000 exemplaires. On pouvait entendre dans le public des remarques comme « il est très fort« , ou encore « il est magique » Comme quoi le jeune homme sait toujours faire de l’effet. Il est annoncé comme l’un des moments forts de cette 19 ème édition.

© Valentin Grégoire
  • Arnaud Rebotini et le Don Van Club entre classique et électro

De 23h15 à 00h15 sur la scène Thécia, entouré de lumières LED, accompagné de son matériel d’électro, et la troupe classique Don  Van Club, Arnaud Rebotini est un artiste aux multiples facettes. Apprêté d’un costard, d’une coupe au gel et de sa fameuse moustache, Rebotini fait découvrir ses musiques aux festivaliers. Après un double Classico  avec David Carreta et un pari réussi avec la bande originale du film 120 battements par minute, l’électro man n’a pas attendu pour préparer son nouvel album. L’occasion également pour lui de multiplier ses performances live et agrandir sa fan base. Echoes, Another Time Another place, ou encore Curiosa étaient dans sa playlist pour les mixer sur les claviers analogiques et ses boîtes à rythmes aux P2N. Un artiste à ne pas perdre de vue.

© Valentin Grégoire 

Lena Mahmoud